Quels pros ?

Des pros apprentissages

Pour pallier à des difficultés liées au comportement, aux relations, et accompagner vers un mieux-être :

Le/la kynésiologue

Il/elle utilise le test musculaire (bio feed-back) afin d’identifier les déséquilibres sur les plans physique, mental, émotionnel et énergétique ainsi que les moyens à utiliser pour les rééquilibrer.

Il vérifie que le système musculaire a retrouvé un bon fonctionnement énergétique et que la personne dispose de tout son potentiel et peut atteindre les objectifs qu’elle se fixe. Voir ce site.

Le/la sophrologue

Il/elle vise la conquête ou le renfort de l’équilibre entre nos émotions, nos cognitions (pensées, connaissances, croyances) et nos comportements.

Au croisement de la relaxation occidentale et de la méditation orientale adaptées, il/elle permet à chacun de trouver de nouvelles ressources en lui-même et d’améliorer sa qualité de vie. Voir ce site.

L’art-thérapeute

Il/elle utilise la création artistique (dessin, peinture, collage, sculpture, etc.) pour prendre contact avec sa vie intérieure (sentiments, rêves, inconscient, etc.), l’exprimer et se transformer. Sans se préoccuper de la qualité ou de l’apparence de l’oeuvre finale, la démarche thérapeutique consiste à laisser progressivement surgir ses images intérieures, qui peuvent être autant le reflet d’expériences du passé que de rêves auxquels on aspire. Le geste créateur fait appel au corps qui se met en mouvement pour créer une oeuvre concrète. Dans le même élan, il sollicite l’imagination, l’intuition, la pensée et les émotions. Les images ou les formes ainsi créées, en plus de dévoiler certains aspects de soi, peuvent générer une vision et des comportements nouveaux qui contribueront à des guérisons physiques, émotives ou spirituelles.

Le/la praticien(ne) EFT

Il/elle permet de connecter l’esprit et le corps afin d’éliminer les émotions négatives inutiles, tout en optimisant l’état physiologique du corps.

Il s’agit de tapoter ou de frotter doucement certains points spécifiques situés sur nos méridiens. En tapotant ainsi tout en pensant à ce qui nous dérange, on équilibre les méridiens perturbés.
Vous conservez la mémoire de l’évènement qui vous a dérangé, mais n’en ressentez plus la charge émotive qui l’accompagnait.
C’est dire comme cette méthode peut trouver de nombreuses utilisations. Les enfants l’adorent car elle les aide à gérer de nombreux petits maux au quotidien :
peurs ou phobies( du noir, des araignées, de l’école…), colères, moqueries, anxiété de séparation, pipi au lit,..
Son efficacité est sans pareil pour se débarrasser des craintes , peurs et phobies et d’une rapidité époustouflante.

aide-scolarite

Pour le repérage, le dépistage, le diagnostique:

Le/la psychologue scolaire:

Les psychologues scolaires, dans le cadre de réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté, apportent l’appui de leurs compétences pour la prévention des difficultés scolaires, pour l’élaboration du projet pédagogique de l’école, pour la conception, la mise en oeuvre et l’évaluation des aides aux élèves en difficulté.

 

Le/la neuropsychologue

Il/elle s’intéresse aux relations entre le cerveau et le fonctionnement psychologique (fonctions cognitives, comportements et émotions). Visitez ce site.

 

L’assistant(e) de service social

Il/elle informe les intéressés sur leurs droits en matière de prestations sociales, médicales, d’accès à la formation, au logement et les accompagne dans les dispositifs d’accès. Il/elle travaille en liaison avec d’autres professionnels : médecins, magistrats, éducateurs. Elle fait également le lien avec les services administratifs de mairie, les caisses d’allocations familiales.

L’ergothérapeute

Il/elle examine, quel que soit l’âge, les retentissements physiques (moteurs et sensoriels), psychiques, mentaux et cognitifs d’un accident, d’une maladie ou de l’avancée en âge, mais il se penche également sur l’intéraction avec les facteurs environnementaux et personnels qui influencent la capacité de participation sociale.

L’orthophoniste

Il/elle est le professionnel de santé qui assume la responsabilité de la prévention, de l’évaluation, du traitement et de l’étude scientifique des déficiences et des troubles de la communication humaine et des troubles associés. Dans ce contexte, l’orthophonie concerne toutes les fonctions associées à la compréhension, à la réalisation et à l’expression du langage oral et écrit, ainsi que toutes les autres formes de la communication non-verbale.

L’orthoptiste

Il/elle soigne non pas les yeux, mais la vision. Un(e) orthoptiste comme l’ophtalmologue peut faire tous les tests de vue possibles et imaginables et en interpréter les résultats. Il mesure l’acuité visuelle, mais aussi les éventuels strabismes, la capacité de l’œil à faire le point, etc.

Il/elle rééduque l’œil lors de problème de strabisme notamment.

Pour la reconnaissance du handicap, le suivi pédagogique :

La Maison du handicap (MDPH)

Elle est chargée de l’accueil et de l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs proches. Il existe une MDPH dans chaque département, fonctionnant comme un guichet unique pour toutes les démarches liées aux diverses situations de handicap. Voir ce site.

SESSAD (Service d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile)

C’est la structure privilégiée de l’aide à l’intégration scolaire.

L’éducation nationale a obligation d’ouvrir des classes (2) dans les établissements spécialisés, IME (Institut médico-éducatif) ou IR (Institut de rééducation), voire dans les hôpitaux de jour. Ce fonctionnement répond à un droit légitime des enfants handicapés. Voir ce site.

Voir la brochure de l’INPES

 

L’enseignant spécialisé

Il/elle instruit et accompagne des élèves souffrant de troubles du comportement ou de handicaps. Il travaille en équipe (éducateurs, psychologues, médecins, assistants sociaux…).

Publicités